ADEME Transition(s) 2050 : viser la neutralité carbone

ADEME Transition(s) 2050 : viser la neutralité carbone

Comment atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 ? L’étude « Transition(s) 2050 » de l’ADEME apporte un éclairage entre actions individuelles et collectives. Face à l’urgence climatique, les changements à opérer sont indispensables et doivent intervenir rapidement. Il s’agit d’un défi majeur pour transformer notre société, nos manières de consommer, nous déplacer, nous loger ou produire.

L’étude Transition(s) 2050 a été préparée pendant deux ans et publiée en novembre 2021. Ce projet a mobilisé des centaines de scientifiques et spécialistes des différents domaines. L’ADEME nous délivre alors quatre scénarios pour viser cette neutralité carbone en 2050. L’objectif est de comprendre les enjeux pour les décennies à venir et de leurs impacts sur nos modes de vie, afin de faciliter le passage à l’action.

Pour être informé.e des prochaines publications et poser vos questions, abonnez-vous à mon fil d'actualité.

Extrait de Transition(s) 2050 par l’ADEME

« L’objectif est de contribuer à rassembler des éléments de connaissances techniques, économiques et sociales. Cela va permettre de nourrir des débats sur les options possibles et souhaitables. Les décisions collectives doivent d’abord porter sur la société durable que nous souhaitons construire ensemble. Puis, celles-ci portent sur les modalités de réalisation de transformations profondes et systémiques qui seront possibles. »

Cinq questions sont au coeur de ces scénarios :

  1. La sobriété : jusqu’où ?
  2. Peut-on s’appuyer uniquement sur les puits naturels de carbone ?
  3. Qu’est-ce qu’un régime alimentaire durable ?
  4. Une autre économie du bâtiment est-elle possible ?
  5. La sobriété est-elle dommageable pour l’industrie française ?

Les quatre scénarios de Transition(s) 2050 par l’ADEME

Transition(s) 2050 pour atteindre la neutralité carbone

L’ADEME a construit quatre scénario pour atteindre la neutralité carbone. Ce récit est décliné dans chaque secteur économique et social, au travers de variables structurantes. Ces scénarios aboutissent tous à la neutralité carbone du pays. Toutefois, ils empruntent des voies distinctes. En effet, ils correspondent à des choix de société différents. Aussi, cette étude Transition(s) 2050 de l’ADEME nous livre neuf enseignements :

  1. Les quatre scénarios sont difficiles et nécessitent des discussions rapidement.
  2. Atteindre la neutralité repose sur des paris humains ou technologiques forts.
  3. Il est impératif d’agir rapidement pour tous les scénarios.
  4. La réduction de la demande d’énergie est le facteur clé pour atteindre la neutralité carbone.
  5. L’industrie va devoir se transformer et se décarboner pour s’adapter à la demande.
  6. Le vivant est l’un des atouts principaux de cette transition.
  7. L’adaptation des forêts et de l’agriculture devient prioritaire.
  8. La pression sur les ressources naturelles est très différente d’un scénario à l’autre.
  9. L’approvisionnement énergétique repose à plus de 70% sur les énergies renouvelables dans tous les scénarios étudiés.

Le rapport complet et la synthèse sont disponibles sur le site dédié Transition(s) 2050.

L’ADEME est l’Agence de la transition écologique depuis trente ans. Cette agence lutte contre le changement climatique et la dégradation des ressources. Son objectif est de faire bouger les lignes pour bâtir une société plus sobre et solidaire. Elle est au service de tous les acteurs : État, entreprises, collectivités, et citoyens.

Cette ressource a inspiré la méthode Green Marketing : découvrez comment structurer et partager votre démarche RSE.

Ressources associées