6e rapport du GIEC sur le changement climatique

rapport-GIEC-2021-changement-climatique-the-shifters

Un des résultats majeurs de ce sixième rapport du GIEC sur le changement climatique est que l’objectif de l’Accord de Paris est impossible à atteindre aujourd’hui. Cet objectif était de limiter le réchauffement à +1,5°C à horizon 2100. En effet, ce nouveau rapport démontre que la barre des +1,5°C a une chance sur deux d’être dépassée dès 2040. Selon les scénarios, le GIEC table désormais sur une augmentation de 1,4 à 4,4°C d’ici 2100.

Ignorer ce rapport et continuer sur notre lancée n’est pourtant pas une option. Plus le réchauffement climatique sera important, plus les impacts seront imprévisibles et nous n’y sommes pas préparés. Il s’agit donc de limiter la casse en passant à l’action dès aujourd’hui, individuellement et collectivement. Comme ce sixième rapport du GIEC n’est disponible qu’en anglais, je vous partage ici la synthèse du Shift Project qui tient en huit pages.

Pour être informé.e des prochaines publications et poser vos questions, abonnez-vous à mon fil d'actualité.

Extrait du sixième rapport du GIEC vulgarisé par the Shift Project

« L’influence des êtres humains sur le réchauffement de l’atmosphère, des océans et des continents est sans équivoque. […] Le rythme du réchauffement sur les 50 dernières années est sans précédent depuis au moins 2000 ans. En perturbant le climat, l’humanité a également provoqué des changements dans la fréquence des événements météorologiques et climatiques extrêmes, globalement plus fréquents et plus intenses depuis 1950.

C’est le cas des chaleurs extrêmes dont la fréquence a doublé depuis les années 1980. Il s’agit aussi de fortes précipitations (en particulier pour le nord de l’Europe), de feux de forêt, d’inondations ainsi que des ouragans. À cela s’ajoutent les sécheresses des sols dans certaines régions, en particulier le pourtour du bassin méditerranéen, le sud et l’ouest de l’Afrique, et l’ouest de l’Amérique du Nord. » 

Télécharger ici la synthèse vulgarisée proposée par the Shift Project.

Présentation du GIEC et des rapports sur le changement climatique

GIEC signifie Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat. En anglais, c’est IPCC pour Intergovernmental Panel on Climate Change. C’est une organisation regroupant 195 États membres de l’ONU et des milliers d’experts volontaires du monde entier. L’objectif est de faire régulièrement un état des lieux sans parti pris des connaissances scientifiques les plus avancées sur le climat. Le premier rapport a été publié en 1990 et a servi de base de travail au sommet de la Terre de Rio de Janeiro, en 1992. C’est à cette date que le développement durable a commencé à être médiatisé. La RSE apparaitra quelques années plus tard.

L’importance du changement climatique dépend surtout des émissions de GES à venir. Le GIEC préconise d’arriver à la neutralité carbone d’ici 2050. Cela signifie qu’il faut fortement réduire les émissions de CO2 et compenser celles qui ne peuvent pas être supprimées. 

Pour étudier les impacts futurs possibles, le GIEC s’est donc appuyé sur cinq scénarios appelés SSP. Cela signifie : Shared Socio-economic Pathways, ou « Trajectoires socio-économiques partagées ». Ces scénarios reflètent diverses possibilités d’évolutions futures. D’un côté, le GIEC émet des scénarios assez optimistes reposant sur de fortes réductions immédiates des émissions de GES (SSP1-1.9 et SSP1-2.6). De l’autre côté, il présente des scénarios intermédiaires (SSP2- 4.5, SSP3-7.0) jusqu’à un scénario catastrophe dans lequel les émissions annuelles de GES tripleraient d’ici 2100 (SSP5-8.5).

Les évaluations de ce groupe sont principalement fondées sur des publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue. Les modèles climatiques utilisés pour ce sixième rapport présentent des améliorations considérables vis à vis des rapports précédents. Vous pouvez télécharger ici les rapports complets en anglais.

Cet élément a inspiré l'étape 1 de la méthode Green-Marketing : découvrez comment sensibiliser votre équipe.

Inspirations associées

Comments are closed